historique

Voici la lettre type a envoyer au  Maire et à la Mairie ! afin de demander le retrait de la licence de l’élevage  » Green Hill  » et afin de le faire fermer.

Mail: sindaco@montichiari.it, urp@montichiari.it,
ufficio.protocollo@cert.montichiari.it,
LETTERA TIPO: ( lettre type )
———————
Gentile Sindaco di Montichiari,
la presente per chiederLe la chiusura dell’allevamento GreenHill e il
ritiro dell’autorizzazione che consente all’allevamento stesso di operare.
Autorizzazione rilasciata da codesto Comune (prot.36451/2008 del
13.11.2008) a condizione, ovviamente, del rispetto di precisi requisiti di
legge, requisiti che, come risulta evidente dagli esiti delle recenti
attività di Polizia Giudiziaria, vengono palesemente e gravemente
disattesi.
Non viene rispettato il decreto 116, unico riferimento di legge cui
l’allevamento deve adeguarsi, secondo quanto avete sempre ribattuto Voi e
il servizio veterinario dell’Asl (a tutti i diversi livelli, locale e
regionale) quando chiedevamo l’adeguamento anche per GreenHill alla legge
regionale sul randagismo e gli animali d’affezione.
In particolare il decreto 116 viene disatteso in più punti:
-violazione dell’articolo 11 comma 1 del Dlgs 116/92: assenza registro
carico e scarico;
-violazione articolo 11 comma 2 del Dlgs 116/92: mancata vidimazione del
suddetto registro dall’Autorità Comunale;
-violazione articolo 13 commi 1 e 4: presenza di 400 cani non identificati
già svezzati e mancata registrazione degli stessi in Banca Dati Anagrafe
Canina Regionale.
Vengono inoltre avanzate ipotesi di maltrattamento per sovraffollamento,
inquinamento acustico che sottoporrebbe i cani a grave stress, assenza di
certificati di morte dei cani deceduti, ecc.
Lei più volte ha dichiarato che se avesse avuto le carte e i motivi per
chiudere l’allevamento l’avrebbe fatto.
Ma che tutto era sempre stato trovato in ordine e le procedure e le
attività ivi svolte ineccepibili.
Considerato che le violazioni di cui sopra comportano la revoca
dell’autorizzazione, Le chiediamo formalmente di chiudere l’allevamento.
Riteniamo, infatti, alla luce degli ultimi eventi, che non ci siano più
ragioni di rimandare, ma sia Suo dovere
provvedere affinché questo allevamento, che non si può definire altro che
lager, chiuda subito.
Distinti Saluti,
(nome)
_______________________________________________
Même si vous n’êtes pas italien, merci d’envoyer  la lettre type ci dessus au Maire et à la Mairie de Montichiari ( le village où se situe l’élevage ) afin de demander le retrait de la licence de l’élevage  » Green Hill  »  afin de le faire fermer.
 Ce moment présent est crucial, aussi je vous remercie de vous mobiliser, de diffuser et de partager  .
 J’ai fait la synthèse en français ( ci dessous ) de la situation, et si vous voulez en savoir plus, vous trouverez dans mes articles sur FB l’historique de « Green Hill » et la stratégie du collectif.
  Un grand merci à tous,
Félix
 Grâce à la mobilisation toujours plus importante du collectif  » fermare Green Hill  » et du comité  » Montichiari contre Green Hill « , le parquet de Brescia a ouvert une enquête sur la condition de vie des chiens   beagles détenus dans l’élevage de « Green Hill  » et tous destinés à la vivisection. Une vidéo tournée à l’intérieur de l’élevage montre les conditions atroces dans lesquelles survivent ces chiens en attendant le pire. 
 Il s’est avéré que 400  beagles n’étaient pas déclarés, et il a été trouvé des sacs poubelles dans lesquels gisaient une trentaine de  cadavres de beagles, sans parler des cages immondes, sans lumière naturelle, sans même un peu de paille sur le sol, et de l’absolue détresse de ces animaux.
Le 14 octobre dernier 2011 quelques militants ont occupé le toit d’une des cabanes de cet élevage et cela pendant quasiment 24 heures. Cet évènement  filmé et diffusé par la  télévision  italienne  a  été le détonateur de ce qui est en train de se passer.
Un débat a lieu, et politique et public.
 
 Les politiques débattent, la police enquête, et les citoyens commencent à réaliser ce qu’est la vivisection, et surtout réalisent que contrairement à ce qui est dit, elle est loin d’être une histoire ancienne, et beaucoup de gens ont été saisi d’effroi en voyant ce qu’on leur  cache.
 
 Concrètement, la police judiciaire a demandé à la Mairie de Montichiari de retirer la licence des éleveurs et de faire cesser l’activité de Green Hill  .
Pour nous, fermer le  « lager « de Montichiari est important, mais ce n’est pas pour autant que la vivisection sera abolie, et sur les chiens et sur les autres animaux. 
 
La lutte contre Green Hill est née avec l’espoir  de pouvoir créer des obstacles aux vivisecteurs, en leur faisant fermer le dernier élevage  de chien beagle sur le territoire italien, mais la route est encore très longue avant l’abolition de la vivisection; néanmoins un pas important est peut être en train de se faire . 
 
Nous continuerons jusqu’à ce que toutes les cages soient vides .. et l’engagement de tous est plus important que jamais pour arriver à abolir ce crime  qu’est la vivisection.

Written by

Comments are closed.