Les alternatives

La manière préventive :

Les scientifiques estiment que 80 à 90 % de tous les cancers sont liés à l’alimentation et au style de vie (tabagisme, manque d’activité physique…). Ce sont des choses dont nous avons le contrôle. Nous savons que l’expérimentation animale ne guérit ni n’empêche le cancer. Mais la responsabilité personnelle le peut, à travers la prévention. Cependant, la prévention n’est pas glamour ni même vue comme scientifique par certains. Les gens préfèrent continuer leurs mauvaises habitudes en pensant que la « science » finira par trouver une pilule miracle anti-obésité, anti-cancer…

La prévention est négligée par les pouvoirs publics et les laboratoires privés car elle n’est pas rentable :

elle ne donne pas de subventions, ne finance pas les laboratoires à la différence de la vivisection…. La prévention doit donc se faire par l’éducation parentale, en apprenant à son enfant à éviter de constamment grignoter en dehors des repas (obésité, hypertension, maladie cardiaque…), à faire une activité physique (prévient la surcharge pondérale, l’ostéoporose…) et à consommer fruits et légumes à chaque repas (antioxydants, prévention de nombreux cancers…). Cependant les publicités et l’industrie agroalimentaire qui va jusqu’à démarcher les écoles (comme Nestlé) sont souvent plus séduisantes que les conseils d’une maman.

Written by

Comments are closed.