Marche Europeenne contre la vivisection du 23.04.11 Paris

Près d’un millier de manifestants européens contre la vivisection à Paris
(AFP) –
PARIS — Près d’un millier de personnes, en majorité des militants d’associations anti-vivisection venus de France, Belgique, Suisse et Italie se sont rassemblées samedi à Paris pour protester contre la vivisection, l’utilisation d’animaux à titre expérimental en laboratoire, a constaté l’AFP.
Mobilisés à l’appel de International Campaigns, un collectif d’associations créé en 2003 en France, les manifestants se sont réunis en début d’après-midi devant l’Hôtel de Ville, à l’occasion de la « journée mondiale des animaux de laboratoire ».
D’autres rassemblements était prévus simultanément en Grande-Bretagne, selon Christophe Marie de la Fondation Brigitte Bardot.
« Stop the Torture », « vivisection ? abolition ! », « Dans les laboratoires de vivisection en Europe, un animal meurt toutes les trois secondes »: les associations, parmi lesquelles la Fondation Brigitte Bardot, Antidote Europe, Gaia, Animaux en péril (Belgique), Equivita (Italie) ont accueilli un « cycliste militant » qui achevait à Paris, à l’occasion de cette « marche européenne », un tour de France à vélo pour sensibiliser l’opinion.
Plusieurs cercueils, portant les noms d’animaux « utilisés et sacrifiés » pour tester notamment des produits cosmétiques – 12 millions en Europe, près d’un milliard à travers le monde, selon les organisateurs – avaient été installés sur la place où plusieurs porte-parole se sont succédé.
Les associations dénoncent, selon M. Marie, le « caractère régressif » de la réglementation de cette pratique en Europe, le « manque de volonté politique de développer des méthodes substitutives » face aux « lobbies pro-vivisection » et réclament son « abolition pure et simple ».
Les manifestants devaient ensuite se rendre en cortège jusqu’à la place des Vosges devant la maison de Victor Hugo, « premier président de la ligue antivivisectionniste française » en 1883, selon les organisateurs. Ils devaient y observer « une minute de silence pour les animaux de laboratoire ».
Arrivée place des Vosges le CCE²A annonce la prochaine date de manifestation à Mézilles où se trouve le plus grand élevage de chiens de France à destination des laboratoires de vivisection.

Written by

Comments are closed.