Stand d’information au Village du Téléthon à Montparnasse

Compte-rendu de l’évènement TELETHON 2016

Dimanche 4 décembre 2016 de 14h à 17h

Village du TELETHON, parvis de la gare Montparnasse

 

Tenue de stand et tractage afin d’informer le public sur l’expérimentation animale dans le cas de la Myopathie de Duchenne et de l’Amyotrophie spinale dont les recherches sont financées par le TELETHON. Information sur l’utilisation des chiens Goldens Retrievers génétiquement modifiés, des Beagles et des souris en thérapie génique. Communication sur la promotion des méthodes substitutives pour une science juste, éthique et fiable ainsi que pour le versement des dons du téléthon pour le développement de celles-ci.

Le Docteur André Ménache était présent  aux côtés du CCE²A .

Une vingtaine de bénévoles CCE²A étaient présents, l’évènement étant volontairement réservé à un groupe restreint, cette action étant une expérience « pilote ». Le sujet étant sensible, les bénévoles avaient eu à disposition une vidéo de formation de tenue de stand anti expérimentation animale et un aperçu des méthodes substitutives pour la recherche faite par le Dr Ménache.

Le tractage a été effectué dans le village téléthon, et les passants de la gare, mais également auprès des bénévoles du téléthon. Nous avons été bien accueillis par la majorité de la population et également par les bénévoles du téléthon qui ont été très ouverts à la discussion. Un médecin a également eu un échange avec Marco et le Docteur Ménache et a approuvé les méthodes substitutives.

Parmi les bénévoles du Téléthon, deux chercheuses sur les cellules souches étaient présentes, le Docteur Ménache est venu en soutien scientifique. Ce fut une discussion très intéressante dans le sens où elles approuvent le fait que les travaux sur les cellules souches humaines leur permettraient de ne plus utiliser d’animaux en expérimentation, néanmoins malgré des résultats confirmés sur les cellules souches, la loi les oblige à faire des tests sur les animaux, elles doivent s’y soumettre pour continuer leurs recherches.

Nous nous sommes rendu compte que de nombreuses personnes ignoraient que le téléthon subventionne l’expérimentation animale y compris dans l’équipe du Téléthon !

 

Les questions les plus fréquentes furent :

— Que proposez-vous en remplacement des animaux ?

— Quels sont les méthodes substitutives et en quoi consistent-elles ?

— Les chercheurs testent encore sur les animaux ?

 

Le village Téléthon s’est vidé vers 18h00.

 

 

Synthèse

L’expérimentation animale est un domaine très obscur pour le public

A part les souris, les rats et parfois les lapins, les gens ignorent ou croient que l’utilisation des chiens, chats, primates et furets, date des années 80, et que les images ou vidéos ne sont plus d’actualité, mais que, si l’expérimentation animale est encore pratiquée, c’est qu’elle est un « mal nécessaire ».

Les élevages des animaux, dont le CEDS, à destination des laboratoires sont inconnus du grand public. 

Ils ignorent également que la loi oblige les chercheurs, sur une partie de ces tests, à utiliser des animaux et pourquoi cette loi existe (procès de Nuremberg qui n’a rien à voir avec la science). Conséquence sur la facilité de validation d’un protocole sur animaux par rapport aux méthodes substitutives.

 

Aucune personne présente n’a entendu parler de l’initiative Européenne.

Tous ignorent en quoi consistent les méthodes substitutives.

 

Conclusion : en tant que bénévoles du CCE²A, nous devons être informés parfaitement des argumentations scientifiques, des lois en vigueur afin de les transmettre au mieux au public. Le tabou et la peur de la maladie sont présents et l’interrogation animaux vs humains doit trouver un écho scientifique de notre part pour 70% environ tandis que  nous estimons le reste, soit 30% à de l’émotionnel.

 

Merci à tous pour votre dévouement.

 

Album photo

Comments are closed.