Pétition à signer pour sauver 800 lions

L’Afrique du Sud a plus de lions vivant en captivité qu’il n’y en a dans la nature! (+8000 lions en captivité contre 2100 lions sauvages en Afrique du sud) … Les lions élevés captifs font partie d’une grande industrie qui a un seul but: gagner le plus d’argent possible possible au prix de la vie de ces lions.

Directement après la naissance, les petits sont retirés à leur mère, ce qui est une expérience atrocement traumatisante et anormale pour les deux, car dans la nature ils restent ensemble pendant environ 1,5 ans, le temps pour leur mère de les élever. Mais cette séparation précoce leur est imposée pour obliger les petits à s’habituer à l’homme et à être manipulés. Plus âgé, le lion sera utilisé pour des « safaris à pied » appelés « marches avec les lions». Par la suite, il sera abattu par un chasseur du dimanche souhaitant une mise à mort facile dans une chasse en boîte/chasse au trophée.
L’Afrique du Sud est tristement célèbre pour l’industrie de la chasse en boîte: une forme de chasse où les animaux sont abattus à une faible distance voir à bout portant et souvent depuis un véhicule bien que ce soit interdit. Les lions utilisés pour la chasse en boîte sont généralement dans une de ces fermes d’élevage intensif de fauves et sont donc habitués aux contacts avec les gens et très faciles à approcher.

Comme si ce n’était pas assez horrible, le gouvernement sud-africain a développé une nouvelle idée… Ils envisagent d’exporter 800 squelettes – par an – de ces lions élevés en captivité à destination de l’Asie! En Asie, ces os sont utilizes dans l’industrie pseudo pharmaceutique, car ils croient encore que les parties du corps d’animaux sauvages auraient des pouvoirs de guérison et des bénéfices pour la santé. L’usage des os de tigre est très populaire dans ces « médicaments », mais le tigre est «en voie d’extinction» et donc d’épuisement comme matière première osseuse pour cette industrie… Ils ont donc besoin de lui trouver un substitut…Et c’est le lion et son squelette qui ont été choisis!
Cela signifie que le lion élevé en captivité est exploité depuis le moment où il est né jusqu’à ce qu’il soit mort abattu à cette fin.
Pire, il est maintenant même probable que les lions ne soient élevés et massacrés que pour leurs os.
Pouvez-vous imaginer les abus sur les animaux qui vont de pair avec cela?

AVEC LEUR DÉCISION D’EXPORTER 800 SQUELETTES PAR AN DE LIONS ÉLEVÉS EN CAPTIVITÉ, L’AFRIQUE DU SUD MET PAR LÀ ÉGALEMENT EN DANGER LES LIONS SAUVAGES.

Le commerce des os de lion pourrait très certainement ainsi alimenter le braconnage des lions sauvages encore plus prisés pour leurs os. Récemment, de nombreux cas de lions sauvages qui ont été tués pour leurs os ont été recensés. Exactement la même chose s’est produite avec le tigre par le passé. Ne laissons pas l’histoire se répéter encore une fois.

Nous devons maintenant dire: Assez c’est assez!

On ne peut pas réduire le lion, roi des animaux, à un simple produit de consommation, ni tolérer que ces animaux soient reproduits, élevés et subissent des vies aussi terribles, simplement pour rapporter de l’argent à l’Afrique du Sud. Il n’est pas acceptable que le lion sauvage, qui lutte déjà pour la survie de l’espèce, soit en plus menacé par un autre facteur: le commerce des os de lion.

Aidez-nous à leur montrer que nous ne supporterons pas cela et que nous exigeons d’y mettre un terme immédiat.

Que voulons-nous faire: L’Afrique du Sud dépend du tourisme pour une très large part de ses revenus. Leur slogan scande «l’Afrique du Sud, pour inspirer de nouvelles manières d’agir». Ils font la promotion de leur pays comme le pilier de la faune sauvage. Mais, la façon dont ils utilisent et commentent des abus sur les lions dans leur pays tout comme l’impact que cela a sur les lions sauvages fait tache sur leur nation.
Et parce que le tourisme est si important pour l’Afrique du Sud, il est de la plus haute importance que leur gouvernement entende ce que nous, les personnes du monde entier, pensons de la façon dont ils traitent les lions.
Ils doivent savoir à quel point cela est dommageable pour leur réputation internationale. Nous avons uni nos forces pour remettre cette pétition aux ambassades ou aux consulats d’Afrique du Sud dans nos pays respectifs. Alors, aidez-nous en signant et en partageant cette pétition! Nous savons que beaucoup d’entre vous se sentent aussi concernés et préoccupés que nous.

Le commerce des os de lion en Afrique du Sud n’est pas seulement contraire à toute éthique pour les lions en question, mais il représente également un danger majeur pour les lions vivant dans la nature. Auparavant déjà, les lions sauvages ont été braconnés pour les parties de leur corps…Mais pour un animal proche de l’extinction, c’est un désastre! Les lions comptent sur nous!

Signer la pétition

Comments are closed.